dimanche 31 mars 2013

La maison au réparateur de pneu: bientôt la fin!





Encore une ancienne maison qui va être détruite! C'est derrière l’hôtel Bristol, au début de la rue Verdun. Les réparateurs de pneus qui y avaient leur atelier, sont toujours là, adossés à un petit muret, mais un peu déboussolés.


Il est vrai, que l'addition des étages supérieurs est peu esthétique. Mais, cette cour, ces carreaux, cette fontaine, ces détails, témoins d'un autre rythme de vie, vont disparaitre à tout jamais.


- "Hayda Tiraz adim" (c'est du vieux modèle), m'a dit une habitante, avec détachement. 

Comme si les personnes concernées étaient les dernières à apprécier. Sans doute, à cause des problèmes quotidiens qui sont liés à loger dans un ancien bâtiment...


 - "Mais, c'est une des maisons où je voulais habiter plus tard!
"Ils vont TOUT casser, ils ne vont rien laisser à Beyrouth!!!"  a dit mon garçon de 8 ans, désolé.


La démolition des boutiques a démarré et celle des résidences suivra.

lundi 25 mars 2013

Lily Bejjani, championne et sans gluten!



Lily Bejjani est intolérante au gluten et une passionnée de course à pied. En l'espace de quelques mois, elle a déjà glané quatre médailles d'or au Liban, tout en mangeant strictement sans gluten 
A 32 ans, cette maman Libanaise d'un garçon de 17 mois et cette femme d'affaires prouve que l'on peut être céliaque et champion.



Avant d’être diagnostiquée céliaque, avais-tu déjà entendu parler de l'intolérance au gluten?


Oui, bien sûr! J'ai vécu aux États-Unis pendant 5 ans et là-bas on parle beaucoup de l'intolérance au gluten. D'ailleurs, on y retrouve facilement de nombreux aliments sans gluten. J'ai même eu une colocataire qui avait la maladie de coeliaque mais je n'ai jamais pensé que j'aurais pu avoir la même intolérance. 


Comment le sans gluten a-t-il changé ta vie? ton énergie? 

Ça a drastiquement changé ma vie. Pendant trois ans, j'ai souffert de douleurs chroniques à l'estomac. J'ai consulté plein de spécialistes, pris des médicaments, il n'y a rien qui m'aidait. Quand je suis tombée enceinte, ça a été pire. J'ai alors fait des recherches sur internet et j'ai décidé de faire une diète sans gluten. Après 24 heures, j'ai vu toute une différence, c'était extraordinaire. Je n'ai plus ressenti de douleur depuis. J'ai toujours eu beaucoup d'énergie mais en n'ayant plus à vivre avec la douleur, ma qualité de vie a augmenté. Et je me sens beaucoup plus heureuse et relax. 



Peux-tu nous raconter ton parcours sportif depuis le sans-gluten?

J'ai toujours été très sportive (ski, tennis, marche, gym... ), mais je n'ai jamais été capable de courir plus de 20 minutes à cause de mes crampes à l'estomac. J'ai commencé à courir en avril dernier. Mon fils avait cinq mois. Ça a été la plus merveilleuse des expériences.  Au cours des 11 derniers mois, j'ai gagné 4 médailles d'or (course de 5 et 10 km) et j'ai couru deux marathons de 42 km à Beirut et Dubai en faisant un très bon temps, sans me blesser. Je suis tellement reconnaissante. Et j'ai fait tout ça en ne mangeant que des aliments sans gluten. 


Quel est ton repas préféré la veille de la course? le matin de la course? les snacks pendant?

C'est ironique, parce que le régime d'un coureur type est composé de beaucoup de glucides, comme le pain et les pâtes. J'ai dû les remplacer par du riz, des patates, des patates douces, des lentilles, des haricots et par beaucoup de galettes de riz et de maïs. Et j'ajoute à cela beaucoup de protéines et de produits laitiers. Mon dessert favori est la crème glacée et le chocolat. Quand on court le matin, on ne peut pas manger beaucoup, sauf peut-être une banane. Et il m'est impossible de sortir sans avoir bu mon Nescafé!  Il n'y a pas de snacks pendant ces courses sauf pour les gels énergétiques.



Qu'est ce qui te gêne le plus au quotidien?

Tous les jours, je dois penser à l'endroit où je vais manger, parce que ce n'est pas évident de trouver des produits sans gluten à l'extérieur. Parfois, je suis obligée de ne manger qu'une salade parce qu'il n'y a rien d'autre sur le menu que je peux commander. Mais ça ne me dérange pas, j'ai accepté que ça fait partie de ma vie. 



Dois-tu faire souvent face à certains clichés? certaines réflexions?

Beaucoup de femmes au Liban suivent des régimes très stricts et elles écoutent des diététiciens non qualifiés qui leurs disent qu'elles sont "allergiques" au gluten, alors qu'elles ne le sont pas. Il arrive que certaines personnes croient que je fais cette diète pour perdre du poids. Mais j'étais encore plus mince quand je mangeais tous les jours du pain avec gluten. Il semblerait que mon corps n'absorbait pas les nutriments comme il faut quand je mangeais du gluten. Je me sens plus forte maintenant que je ne consomme plus de gluten. 



Pour toi, qu'est ce qui ferait du Liban un paradis "sans gluten"? Qu'est que tu aimerais avoir au Liban, pour que la vie sans gluten soit plus facile?

Heureusement, on retrouve d'excellents produits sans gluten au supermarché et même dans des boulangeries (comme Keyrouz). Ma galette de riz/maïs préférée est POMO, faite au Liban. Succulent ! Si les restaurants pouvaient offrir des plats sans gluten, ce serait génial!

samedi 23 mars 2013

Quels oeufs de Pâques sans gluten à Beyrouth?

vitrine d'une chocolaterie à Beyrouth
Yalla! La chasse aux œufs a commencé. La nôtre a démarré en avance, histoire de dénicher nos œufs sans gluten, dans les rayons de supermarché.
Voici mes trouvailles, pour le moment.


Et vous quelles marques avez-vous adopté? Où avez-vous déniché votre trésor?

mercredi 20 mars 2013

Décoration murale: clin d'oeil au carrelage à l'ancienne de Beyrouth



C'était un mur couvert de tags pas très esthétiques. A la place, cette décoration murale, qui fait penser au carrelage qu'on trouvait dans les maisons libanaises traditionnelles. Joli graphisme! C'est à Hamra, pas loin du restaurant Olio.
Carrelage à différent motifs du restaurant Enab à Mar Mikhael

dimanche 10 mars 2013

Origami et théâtre d'ombre: les oiseaux de Dar Onboz




Ne ratez pas les activités proposées les samedis de 13h à 14h autour du thème des oiseaux du Liban par Dar Onboz , au Beirut Art Center (jusqu'au 6 avril). C'est amusant pour les enfants et les parents aussi!

Les oiseaux du Liban

Nadine Touma accompagne les participants à travers l'exposition, en présentant les différents oiseaux du Liban et leurs caracteristiques. Les enfants (et leurs parents) s'amusent à tamponner, à faire tourner les praxinoscopes, à participer au jeu des mains de la poule. 
Nadine insiste sur l'importance de la tradition orale, un sujet qui lui est cher au coeur: les comptines de grands-mères...  les contes des grands-pères, si on ne les grave pas dans nos mémoires, les enregistre, ou les inscrive, se perdent à tout jamais.

nos pélicans
les origamis de Jadd Hallaj
Puis, sur la terrace, on poursuit par un atelier l'origami, dirigé par le jeune et talentueux Jadd Hallaj. Faites un tour sur son blog, pour découvrir ses pliages.
Nadine: "Nous avons tous commencé avec la même feuille, mais aucun pélican est pareil aux autres. N'est-ce pas super! Imaginez si on avait tous la même forme, la même couleur, comme ça serait ennuyeux!"
Une leçon de vie!
Une fille a demandé si son pliage était beau.
Nadine: "Tu peux aussi toi-même décider comment tu trouves ton travail, sans nécessairement demander l'avis des autres." Une autre leçon de vie!


"Bahret Bouhaha" spectacle de Dar Onboz
 La tournée se conclut par un petit spectacle d'ombre conté par Nadine Touma et accompagné par Sivine Ariss: un conte traditionnel libanais "Bahret Bou haha" . Quel talent de conteuse!

Attention: contient du blé et du gluten! Et oui, même-là il est question du blé. L'âne gourmand qui commence à manger le blé planté par les oiseaux, et ne peux plus s'arrêter. Le pauvre âne ne connait pas "l'effet des exorphines provenant du gluten et de la gliadine et qui interférent avec nos récepteurs opioïdes de manière à en vouloir encore et toujours plus"!

Bien sûr que le malheureux âne va couler au fond de la mare, "glutinisé" comme il est, avec un ventre ballonné et un sacré coup de pompe!

Graines de blé qui germent le long du muret de Beirut Art Center
Encore là, du blé! Des graines germent depuis le début de l'expo. N'empêche qu'il est beau notre "ennemi"!

Mais heureusement pour nous, Dar Onboz (en honneur à son nom) offre aux participants un petit sachet de graines de chanvre grillées et salées. Le chanvre étant sans gluten.

Graines de chanvre offertes par Dar Onboz
Plusieurs articles sont en vente autour du thème des oiseaux: autocollants muraux, coloriages, livre et CD, carrelage... Le tout avec un joli graphisme. 

dimanche 3 mars 2013

A Faraya, du sans-gluten à l'affiche!

affiche à Faraya
Il est vrai que cette affiche est une publicité d'un produit dont nous ne sommes pas grands consommateurs: du vodka. Mais, arrêt sur image!  Parmi les quelques 15 mots imprimés, figurent mes 2 préférés: GLUTEN FREE! 
Ceci indique-t-il une demande croissante de sans-gluten?