dimanche 31 mars 2013

La maison au réparateur de pneu: bientôt la fin!





Encore une ancienne maison qui va être détruite! C'est derrière l’hôtel Bristol, au début de la rue Verdun. Les réparateurs de pneus qui y avaient leur atelier, sont toujours là, adossés à un petit muret, mais un peu déboussolés.


Il est vrai, que l'addition des étages supérieurs est peu esthétique. Mais, cette cour, ces carreaux, cette fontaine, ces détails, témoins d'un autre rythme de vie, vont disparaitre à tout jamais.


- "Hayda Tiraz adim" (c'est du vieux modèle), m'a dit une habitante, avec détachement. 

Comme si les personnes concernées étaient les dernières à apprécier. Sans doute, à cause des problèmes quotidiens qui sont liés à loger dans un ancien bâtiment...


 - "Mais, c'est une des maisons où je voulais habiter plus tard!
"Ils vont TOUT casser, ils ne vont rien laisser à Beyrouth!!!"  a dit mon garçon de 8 ans, désolé.


La démolition des boutiques a démarré et celle des résidences suivra.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire