dimanche 22 janvier 2012

Beyrouth: béton ou fleurs


Le livre CD a été écouté  entre 20 et 30 fois chez nous. Et ce n'est pas fini encore. On adore!

Dans le second conte "le pays sans fleurs", il y a un passage qui m'interpelle à chaque fois:
"Je suis venu, dit-il, pour rencontrer le grand sorcier et lui demander de nous rendre les fleurs et les insectes.
Un pays sans fleurs, sans oiseaux et sans abeilles est triste à mourir.
Seule la beauté peut rendre les gens bons, et je suis certain que ceux de mon pays cesseraient d'être méchants si le sorcier leur redonnait les fleurs."
"Beyrouth, le paradis du béton" rue Abdel Aziz, Hamra
Si vous aimez le style vous pouvez voir d'autres graffiti là: Yazan's Graffiti Art
"Nous rêvons d'une Beyrouth plus verte" pochoir de Beirut Green Project


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire