vendredi 19 octobre 2012

Tristesse ou colère à Beyrouth!

via
Sur ce blog je préfère rester positive. Mais parfois les circonstances en veulent autrement. 

J'ai appris récemment, qu'il est nécessaire d'exprimer toutes ses émotions! Il faut savoir sortir sa colère et ses ressentiments, afin qu'ils ne se transforment pas en dépression.


Notre pays ne mérite pas cette violence!

Nous ne méritons pas ces crimes qui se répètent.

ASSEZ! KHALASS!

Nous rêvons d'un avenir (et un présent) meilleur pour nos enfants. 

Que Dieu protège notre pays qui a tout pour être un paradis terrestre...

via

Nous ne baisserons pas les bras, nous n'abandonnerons pas...

Quant à eux, ceux qui nous font souffrir, j'ai confiance en la loi de Karma

via


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire